PSI, vers un doublement de son chiffre d’affaire 2011 sur l’exercice 2012

+ 100% de croissance dans un contexte porteur

La société de portage salarial spécialisée dans les prestations intellectuelles en ingénierie, PSI, défie la crise.  Dans le contexte particulier du portage salarial, qui connaît une croissance de 24% par an depuis plus de 10 ans (sauf l’année de crise 2009), le portage salarial en général, et plus particulièrement celui des experts informatiques et TELCO connaît une brusque accélération.

La principale raison de cette évolution qui s’accélère se trouve, selon Christian Person, son président, dans la prise de conscience par les jeunes générations issues des grandes écoles d’ingénieurs comme SUPINFO, EPITECH, EPITA, mais aussi par des promotions entières de Masters universitaire, de leur contribution à la valeur ajoutée des projets informatiques. Jusqu’à présent, l’externalisation massive de la fonction informatique avait conduit au développement des Société de Service en Ingénierie Informatique. Or une personne placée en régie par une SSII ne récupère généralement que 50% à 60% de la facturation dans sa masse salariale. En portage chez PSI, c’est souvent plus de 95% !

Une nouvelle répartition de la marge : 95% pour l’expert

Cette nouvelle répartition de la marge au bénéfice de l’expert indépendant, le « porté », aboutit parfois à un doublement du salaire net du porté par rapport à son salaire net en régie. Mieux encore, de nombreuse SSII se sont également intéressées au portage salariale, afin d’externaliser la gestion du contrat de travail et de toutes les charges inhérentes, comme les déclarations uniques d’embauche, les période d’essai, renouvelables ou pas, la gestion de la convention collective CICF-SYNTEC, et les conséquences d’une rupture du contrat de travail!

Pour la SSII, le recours à une société de portage salarial est donc un moyen commode de se concentrer sur son métier de conseil auprès de son client, sans avoir à se soucier de la gestion des intercontrats souvent très coûteux lors des retournements des cycles du marché informatique (succession de vagues sur des périodes de 10 ans).

« Les salariés de PSI gagnent entre 3000 € et 20 000 € nets par mois », selon Christian Person, PDG

Une étude de la société PSI montre que les salaires moyens des ingénieurs en portage salarial se situent dans la fourchette haute des rémunération du secteur du SYNTEC INFORMATIQUE, avec souvent 50 à 70% de plus que leurs homologues en régie.