Auto entrepreneur porté, couvrez-vous en cas d’imprévu !

Avec plus d’un million de bénéficiaires depuis sa création en 2009, le régime des autos entrepreneurs, officiellement appelé micro entreprises ne cesse d’attirer de plus en plus de professionnels expérimentés souhaitant se mettre à leur propre compte. Néanmoins ce régime jugé simple et avantageux nécessite certaines mesures sécuritaires et organisationnelles qu’il faut entreprendre avant de se lancer dans son projet d’auto entrepreneuriat.
Nous aborderons dans cet article la nécessité de souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle, l’une des principales mesures indispensables pour le bon déroulement de votre projet d’entreprise.
En effet, cette garantie est fortement recommandée pour exercer votre activité, elle est même obligatoire pour certaines professions réglementées.

^E12498972F37D82960E947DB06BDC35EB7D71A23976B73FE44^pimgpsh_fullsize_distr

Tout d’abord, qu’est-ce que l’assurance responsabilité civile professionnelle RCP?
La responsabilité civile professionnelle est l’obligation légale qui impose à toute personne de réparer les dommages matériels ou corporels causés à une victime de son fait lors de la réalisation de votre activité professionnelle. L’objectif de cette garantie est donc de prendre en charge ces conséquences financières et de vous couvrir en cas de besoin.
L’assurance professionnelle se compose d’un grand nombre de garanties plus ou moins utiles selon les activités professionnelles. Elle fait indéniablement partie des assurances clés, quel que soit votre secteur d’activité, en permettant de couvrir les risques à l’égard des tiers.
Ainsi lorsque vous êtes un expert informatique porté en consultation chez un client et que vous versez votre café sur le tout nouvel et très coûteux ordinateur de votre client, vous êtes dans l’obligation de lui dédommager les dégâts engendrés.

Même si votre auto entreprise échappe à ce type d’obligations, il peut toutefois être pertinent de souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle car, du fait de votre statut, vous serez considéré comme responsable des dommages causés par votre personne, vos locaux, votre matériel professionnel et les objets que vous vendez, fabriquez, réparez ou installez.
Mais qui se charge du payement de cette indemnité dans le cas où vous êtes un auto entrepreneur porté ? Vous ? Le client ou bien votre société de portage entrepreneurial ?

En effet, la loi stipule que c’est à la société de portage entrepreneurial à laquelle vous vous êtes adhéré, de souscrire à un RCP couvrant leur responsabilité en cas d’un incident réalisé par l’un de leurs portés.
Ce sont les seules responsables de la bonne réalisation du contrat et donc de tout incident qui surviendrait durant la réalisation de la mission.
Cependant, chaque assurance est différente et il convient donc que la société de portage entrepreneurial vérifie que sa police d’assurance couvre bien les domaines et conditions d’interventions de chaque mission. Régulièrement, les clients réclament une attestation de l’assurance responsabilité civile professionnelle afin de connaître les montants couverts en cas de sinistre.
Alors si vous êtes auto entrepreneur porté et vous songez à souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle, sachez que c’est à votre société de portage entrepreneurial de vous libérer de cette tracasserie administrative fastidieuse et de vous couvrir en cas de besoin.
Umalis INDEP, votre société de portage entrepreneurial de renommé, vous propose des prestations fiables, rapides et efficaces pour vous accompagner avec succès dans la réussite de votre projet entrepreneuriat.
N’hésitez pas à nous joindre sur http://www.umalis-indep.com/, nous saurons parfaitement vous guider vers les meilleures alternatives de performance professionnelle.