Portage salarial : un contre-projet syndical

Dix mois n’auront pas permis aux partenaires sociaux de s’entendre pour réformer le portage salarial. Les syndicats – CGT, CFDT, CFTC et CFE-CGC -ont rendu public hier un contre-projet d’accord à celui soumis à signature jusqu’au 10 juin par le Prisme, la fédération patronale de l’intérim en charge des négociations. Lundi, le Prisme avait annoncé le report de la date de signature du texte, report justifié par le besoin « de permettre aux différentes organisations syndicales de salariés de consulter leur confédération » (« Les Echos » du 1 er juin). Une version contestée hier par les syndicats qui disent clairement refuser de signer ce texte et proposent un contre-projet. Ce dernier, affirment-ils, propose une alternative sur les points bloquants du projet patronal : le salaire minimum (le contre-projet retient le plafond de la Sécurité sociale), le contrat de travail (le CDD) et l’exercice exclusif du portage (ce qui empêcherait les agences d’intérim de le proposer).

Sources : http://www.lesechos.fr/info/france/020576300222-portage-salarial-un-contre-projet-syndical.htm#