Le portage salarial au service de la performance des Ressources Humaines



Quelle est l’actualité du portage salarial ?

Comme vous le savez, depuis la loi du 25 juin 2008, le portage salarial bénéficie enfin d’un cadre  légal. Un article du CODE DU TRAVAIL définit ce qu’est le portage salarial et comment l’exercer.

Pour ce qui est de l’actualité récente est faites des déclarations contradictoires du PRISME, le syndicat professionnel de l’Intérim et des syndicats professionnels du portage salarial, la FeNPS, le SNEPS et l’UNEPS. L’intérim qui emploie déjà plus de 600 000 personnes à temps plein, rêve de vendre du portage salarial dans ses 6500 agences sur toute la France !

Bien entendu, les professionnels du portage salarial, qui ont créé ce métier au début des années 1990, et ont porté jusqu’ici plus de 100 000 personnes, ne veulent pas se faire dépouiller par l’Intérim d’un métier  qu’ils ont créé ! En outre, on imagine mal un jeune retraité du comité de direction d’une multinationale reçu dans une agence Intérim pour sa mission en portage salarial.

Ils ont été entendus récemment par 4 confédérations syndicales : la CFE-CGC, la CFDT, la CFTC et la CGT qui ont exigé du PRISME que l’activité de portage salarial soit exercée de façon exclusive par des enprise de portage. Ainsi, les entreprises d’Intérim devront créer des filiales spécialisées dans le portage salarial si elle veulent s’étendre dans ce nouveau métier.
Et quels sont les perspectives du portage salarial ? Cette forme d’activité n’est-elle pas menacée par le statut d’autoentrepreneur ?

En effet, plutôt que de créer un nouveau statut et de risquer de déstabiliser certaines professions comme l’artisanat, le gouvernement  aurait sans doute mieux fait de sécuriser le portage salarial, qui a le mérite de  l’expérience. En effet, le portage salarial offre le  recul de 20 années d’expérimentation et l’accompagnement vers l’autonomie professionnelle de plus de 100 000 personnes dont plus de 45% de séniors ! Et rappelons que sur 400 M€ de CA annuels du portage salarial, c’est 200 M€ de cotisations pour les organismes de protection sociale !

Pour en revenir au statut d’autoentrepreneur, il ne permet pas de réaliser plus de 34100 € par mois. En outre, l’autoentrepreneur est responsable sur ses biens personnels et doit absolument souscrire une  assurance Responsabilité Civile Professionnelle. Toute bonne société de portage salarial offre cette sécurité à ses salariés portés.

Et concernant votre société, PSI, quelle est votre vision stratégique ?

Depuis la création de PSI, nous avons connu une croissance régulière de 10% par mois. Nous avons aujourd’hui plus de 30 salariés, tous ingénieurs, ou docteurs, et déjà, plus de 10 nationalités, et un chiffre d’affaire hors taxe annualisé de 2,4 millions d’Euros.

Notre vision stratégique repose sur une évaluation des évolutions du marché de la l’emploi. Nous avons d’un côté des cadres de plus en plus autonomes, ou qui souhaitent le devenir, et des entreprises qui veulent gagner en agilité pour faire face à une concurrence mondiale  exacerbée par la montée en puissance de la Chine, de l’Inde et du Brésil.

Le portage salarial permet à une entreprise d’acheter un service, une expertise, dans l’urgence, et le temps d’une mission sans avoir à supporter la lourdeur et les risques juridiques inhérents à un contrat de travail. PSI accompagne les cadres  et les entreprises dans la définition de leurs besoins et la réalisation des missions.

Votre différence ?

Nous avons décidé de devenir le SI du portage salarial, et d’offrir à nos consultants,

ainsi qu’aux entreprises clientes, tout le confort et l’efficacité que permet d’atteindre l’informatique de gestion. Ainsi, nous avons mis en ligne un formulaire d’inscription expresse, qui permet de monter en 2 heures le dossier  d’embauche d’un nouveau consultant dont la mission commencerait le lendemain.

Enfin, nous avons mis en ligne un outil de simulation des revenus en portage salarial

qui reflète en toute transparence, notre gestion. Les DRH, les professionnels de l’emploi et les consultants pourront ainsi obtenir des simulations de fiches de paye à quelques centimes d’Euros près :

http://simulateur.portage-si.fr

Christian Person

PDG de PORTAGE SI SAS