Comment-calculer-votre-salaire-en-portage-salarial

La rémunération en portage salarial, principe et modalité de calcul

Le portage salarial, un mode de travail différent
Le portage salarial, un statut qui permet aux indépendants de développer leur activité de manière complètement autonome tout en bénéficiant d’un accompagnement personnalisé et d’une protection sociale avantageuse.
Il s’agit d’un mode de travail flexible et novateur impliquant l’intervention de 3 acteurs: salarié porté, société de portage salarial, société cliente. Les relations entre les intervenants sont établies à travers des contrats de travail réglementaires et sécurisés.
En portage salarial, le consultant indépendant, considéré comme salarié de la société de portage démarche ses clients et mène ses prestations en toute autonomie. Il est entièrement déchargé de la gestion administrative et financière (bulletin de paie, recouvrement, assurance chômage…) de ses affaires.
Comme tout employeur, la société de portage salarial prend ces aspects en charge, elle facture les clients, calcule les salaires et procède aux différentes déclarations.
Le consultant porté, quant à lui, cotise comme un salarié du régime général (prévoyance, retraite, chômage et sécurité sociale).

Principe de la rémunération en portage salarial
Le consultant en portage salarial, perçoit une rémunération mensuelle versée par son employeur, c’est à dire la société de portage salarial. Cette dernière va permettre au consultant porté de toucher non pas ces honoraires, mais une rétribution sous forme de salaire établie en fonction de son chiffre d’affaires net, après déduction des:
– Frais de gestion correspondant à la commission perçue par la société de portage. Ces frais couvrent l’ensemble des services pris en charge par la société de portage notamment l’établissement et le suivi des factures, les déclarations sociales et fiscales, le versement des honoraires, le recouvrement des créances, le conseil et l’accompagnement.

– Diverses charges sociales (patronales et salariales) qui varient en fonction du type de contrat. Ces charges permettent au salarié porté de bénéficier d’une couverture sociale portant sur la sécurité sociale, la cotisation retraite, les allocations chômage, la mutuelle, les indemnités maladies et les prestations Pôle Emploi.

Sur justificatif, le salarié porté a également la possibilité de récupérer, en complément de son salaire net, une partie de ses frais professionnels, non pris en charge par ses clients.
Ces frais professionnels ne donnent pas lieu au versement de cotisations sociales ou au prélèvement de frais de gestion.
Simulation du salaire en portage salarial

Le salaire perçu par le consultant en portage salarial dépend de plusieurs facteurs : le montant des honoraires négociés dans le cadre de sa mission, le pourcentage des frais de gestion, ses congés payés et ses frais de fonctionnement.
Au final, la rémunération nette perçue par le consultant représente entre 47 % et 50 % du montant HT des honoraires facturés à sa clientèle.
Pour faire  simple, voici un exemple de calcul:

TJM: taux journalier moyen: 1050 eur
Durée de la mission: 22 jours
CA / Mois: 1050*22= 23 100 eur
Taux de frais de gestion: 4% correspondant à 924 eur
Provision Compte de réserve 10% = 2310 eur (Provision obligatoire, imposée par la convention collective de 2017)
Notes de frais professionnels à déclarer 3000 euro
Disponible Pour salaire: 23 100 – (924+2310+3000)= 16 866 eur
Le consultant percevra une rémunération nette de  8 471,68 euro correspondant à 50,23% du disponible pour salaire.

Les 49,77% déduites correspondent au total des cotisations patronales et salariales déduites du montant disponible.

NB: Ce calcul est effectué sur base de paramètres variables et les pourcentages devancés sont à titre approximatif.

Pour vous faire une idée plus précise de la rémunération dont le salarié porté peut disposer, Umalis a conçu un simulateur de revenus simple et facile à utiliser.
Grâce à cet outil vous pouvez estimer en toute transparence votre salaire en fonction du taux journalier moyen et du nombre de jours facturés à votre client.