le-portage-salarial-et-lauto-entrepreneuriat

Consultant indépendant, pour quelle stratégie opter?

Dans une situation économique de plus en plus critique, se lancer en statut de travailleur indépendant n’est pas souvent une décision facile à entreprendre. Le choix du statut convenable demande une mûre réflexion et une étude approfondie basée essentiellement sur les compétences du travailleur, ses objectifs et les avantages dont il peut bénéficier de son statut de travailleur indépendant.
En France, c’est le portage salarial tout comme l’auto-entrepreneuriat (devenus micro entrepreneurs) qui, depuis plusieurs années, sont reconnus comme les deux statuts les plus sollicités et les plus adoptés par les travailleurs indépendants et ce dans les divers domaines d’activités professionnelles.
Réglementés et bien codifiés, ces deux alternatives ont leurs propres avantages et inconvénients. Néanmoins les deux concepts se rejoignent dans certains points et rien n’empêche de cumuler les deux.
Que le travailleur indépendant opte pour le portage salarial ou le régime de l’auto-entrepreneuriat, les modalités d’exercices sont similaires. Dans les deux situations, le travailleur a toujours l’avantage d’être autonome et pleinement consacré à ses activités, il travaille en toute liberté en gérant son emploi du temps et sa propre clientèle. En effet le professionnel doit trouver seul ses propres clients, négocier les conditions du contrat, y compris les conditions financières. Il a aussi la possibilité de créer sa propre identité et de fidéliser sa clientèle, ainsi que l’opportunité de tester un marché ou une idée « essayer pour voir ».
Si toutefois le salarié porté doit justifier d’un niveau d’expertise et de qualification suffisant pour pouvoir décrocher des missions auprès des sociétés clientes, l’auto-entrepreneur exerce son activité sous le régime de l’entreprise individuelle, quelle que soit la nature de son activité commerciale, artisanale ou libérale. Il doit donc respecter les formalités d’immatriculation au registre du commerce et des sociétés et au répertoire des métiers.
Notons que parmi les avantages dont bénéficie le salarié porté, on cite essentiellement les avantages sociaux liés au statut de salarié classique (droit au chômage, Assedic, droit à la formation…..) alors que l’auto-entrepreneur est affilié au régime social des indépendants (RSI) et ne bénéficie pas d’allocation chômage.

Que vous optez pour le portage salarial ou le régime d’auto-entrepreneur, faites d’Umalis votre allié de confiance et le partenaire de votre réussite professionnelle. Umalis Group vous garantit un accompagnement personnalisé et une gestion administrative efficace des contrats de vos missions.

Pour de plus amples informations n’hésitez pas à consulter:

http://www.umalis.fr/

http://www.umalis-indep.com/